Nouvelle aventure disponible ! :
Gamification

Un exemple de phygital appliqué au tourisme

November 24, 2022
10min de lecture ⏳

Définition du phygital

Hello les explorateurs 👋,

Je vous retrouve aujourd’hui pour évoquer une notion que vous avez peut-être déjà entendue : le «Phygital».

Nous verrons dans cet article ce qu’est le phygital, ses avantages dans le domaine du tourisme et du voyage, et comment nous l’utilisons chez my Explore Bag.

Avant toute chose, il me semble nécessaire de définir ce concept émergent afin de savoir dans quoi on s’embarque. 🙂

Le «Phygital», c’est tout simplement la contraction entre les mots «Physique» et «Digital» (Merci Sherlock 🕵️).

Ok mais… Si l’on creuse un peu plus, on voit que la plupart des définitions nous ramènent au fait qu’il s’agit de l’introduction d’un parcours digital dans un point de vente physique. Plus concrètement, si le consommateur utilise un terminal mis à sa disposition dans un point de vente pour effectuer un achat/réservation, on parle alors d’une expérience phygital«e» (Allez… On va accorder en genre et en nombre le mot «phygital» dans cet article 🤓).

Généralement, le phygital se matérialise via l’usage de bornes et de vitrines interactives en boutique, l’application pour les vendeurs/conseiller, le paiement par mobile, ou encore le très célèbre Click And Collect.

Oui mais voilà… Nous verrons par la suite que cette définition du phygital est peut-être encore un peu trop restreinte, notamment quand on observe la façon dont nous utilisons le phygital chez my Explore Bag.

La notion de phygital a émergé en 2013, dans un contexte où le commerce en ligne se développait de manière exponentielle. Ce concept innovant vient en quelque sorte faire opposition au 100% digital en proposant une alternative en cohérence avec son temps.

Cela n’a rien d’étonnant ! En effet, si vous connaissez un peu l’histoire de l’art 🎨, vous savez qu’il n’est pas rare qu’un nouveau courant émerge en faisant opposition au précédent dès lors que celui-ci atteint son paroxysme. Renaissance, puis Baroque-Rococo, puis Néoclassique, puis Art Nouveau, ce ne sont pas les exemples qui manquent !

Une fois qu’un courant s’est bien répandu dans une zone géographique (le 100% digital), il est n’est pas rare d’observer une rupture avec un nouveau courant qui tirera tout de même les enseignements des précédents (le phygital).

Il ne s’agit donc pas de revenir en arrière mais de proposer une alternative pour répondre à de nouveaux enjeux, besoins, en créant de nouvelles opportunités.

Le phygital est de plus en plus utilisé comme un puissant levier marketing d’acquisition dans de nombreux domaines, dont le tourisme, ce qui n’est pas étonnant lorsque l’on constate les avantages de cette méthode. C’est d’ailleurs ce qu’on va voir dans la prochaine partie ! 👇

Exemple de phygital tourisme
Un exemple de phygital dans le tourisme

Les avantages du phygital dans le tourisme/voyage

Chose promise chose dûe, nous allons voir dans cette partie quelques avantages du phygital. Je vais tenter d’illustrer ces différents points avec une application au domaine du tourisme (hé oui, on n’oublie pas d’où l’on vient 🙂).

Augmentez votre fréquentation

Le phygital peut s’avérer être un excellent allié lorsqu’il s’agit d’augmenter le trafic au sein d’un point de vente.

Mais là… Je ne vous apprends rien. Nous avons tous constaté comment le Click And Collect a permis à de nombreux commerçants de “sauver les meubles” durant la période Covid.

Depuis, cette pratique s’est bien démocratisée, même dans le domaine du tourisme.

👉 Par exemple, un Office de Tourisme peut tout à fait avoir recours au Click And Collect pour vendre certains produits ou services.

Pour aller plus loin, il serait même envisageable de pouvoir réserver à l’avance du temps avec un conseiller dans l’Office de Tourisme afin de pouvoir bénéficier de conseils personnalisés pour découvrir une destination. 🕵️

Gagnez du temps et en productivité

L’intégration du phygital dans l’expérience client permet d’augmenter la productivité d’une entreprise, dans la mesure où c’est le client lui-même qui va pouvoir réaliser l’acte d’achat/réservation.

👉 Par exemple, en implantant une borne de réservation dans un restaurant, les clients peuvent eux-mêmes commander leur menu, voire même payer à l’avance. C’est donc un gain de temps et de productivité.

Attention tout de même à ne pas déshumaniser le rapport avec le client.

Selon moi, il est nécessaire de bien garder à l’esprit que le temps gagné sur l’acte de vente peut être utilisé pour proposer davantage de conseils aux clients qui en ont besoin.

Tout est une question d’adaptabilité : certains clients seront totalement autonomes, quand d’autres préféreront recevoir davantage de conseils de la part d’un employé.

Suscitez l’envie, dans la continuité de votre stratégie marketing digitale

Le phygital peut s’avérer être un excellent relais du marketing digital en continuant à susciter l’envie auprès des clients potentiels.

En ce sens, le côté physique peut se révéler être une véritable vitrine pour votre marque et vos produits/services.

👉 Par exemple, un Office de Tourisme va mettre en place une stratégie de promotion territoriale en utilisant les réseaux sociaux et un site internet ergonomique bien pensé. Toutefois, le phygital, matérialisé par l’usage d’écrans ou de vitrines interactives, va permettre deux choses :

  • prolonger l’expérience auprès des visiteurs potentiels une fois au sein de l’Office pour continuer à les informer et à leur proposer des activités
  • séduire des visiteurs de l’Office de Tourisme moins présents sur les réseaux sociaux (parce que les images valent plus que les mots… Et c’est d’autant plus vrai dans le secteur du voyage !). Dans ce cas, le phygital aura rendu plus accessible le contenu valorisant la destination .

Avec cet exemple, on s’aperçoit que le phygital va pouvoir s’inscrire dans une logique de continuité avec une stratégie de promotion territoriale, mais également dans une logique de substitution.

Collectez plus facilement de la data pour personnaliser vos communications

Une étude réalisée par *Treasure Data* en 2021 montre qu’un français sur 2 est prêt à partager ses données en échange de communications personnalisées. Pas question donc de diaboliser la demande d’informations auprès du client. En revanche, il est impératif de respecter certaines règles d’or pour bien faire du marketing et maintenir une bonne image auprès de sa clientèle :

  • Être bienveillant avec ses clients/visiteurs. Cela peut paraître banal mais c’est hyper important pour gagner leur confiance
  • Être complètement transparent sur l’utilisation de leurs données
  • Ne pas communiquer en masse. Au contraire, communiquer le bon produit/service à la bonne personne et au bon moment (le ciblage, c’est tout un art !). Dans l’idéal, quantifier le nombre de communications que les clients recevront par an.
  • Ne pas s’ancrer dans une logique d’engagement. Donner la possibilité aux clients de sortir de votre fichier client, par exemple via le STOP SMS.

Le phygital, avec la mise en place de bornes ou de QR codes en boutique redirigeant vers une application/website, est un moyen efficace et fluide de collecter de la donnée auprès de vos clients. C’est cela qui vous permettra de personnaliser vos communications. Et en plus, cela soulagera les vendeurs/agents qui n’auront plus la tâche de récolter des données auprès des clients.

Fini le marketing de masse ! 🤺

Vous l’aurez compris, le phygital est un puissant outil marketing pouvant tout à fait s’ancrer dans une logique de promotion territoriale ou tout simplement pour augmenter sa fréquentation, ses ventes et sa productivité.

Pourtant, j’ai le sentiment que même dans le phygital, le côté digital prime largement sur le côté physique !

Chez my Explore Bag, nous avons également décidé d’associer le physique et le digital. C’est la raison pour laquelle nous nous revendiquons comme une activité phygitale. En raison de notre secteur d’activité, le loisirs, notre conception du phygital est légèrement différente de ce que j’ai pu vous présenter jusqu’ici, et il est vrai qu’en lisant les définitions actuelles de ce concept, on peine à s’y retrouver. En effet, nous n’appliquons pas ce concept au sein même d’un point de vente mais directement dans nos activités de visite !

Alors mettez de côté tout ce que vous venez de lire et embarquez dans l’aventure my Explore Bag pour découvrir un nouvel exemple du phygital ! 🙂

Exemple de phygital avec la borne interactive
La borne interactive : un exemple de phygital

my Explore Bag : un exemple d'activité de visite phygitale

Commençons par définir en une phrase my Explore Bag pour les aventuriers novices qui ne connaîtraient pas encore notre concept. 😏

my Explore Bag est une activité qui va permettre aux visiteurs de découvrir une destination de manière ludique et responsable… Et tout cela de manière autonome et en groupe !

Les expériences que nous proposons sont phygitales dans la mesure où elles mêlent harmonieusement le monde du digital, via une application mobile, avec le monde du physique, via la mise en place d’un sac contenant des accessoires d’exploration (carte 🗺️, boussole 🧭, photos 🎞️, fiche énigme 🤯, etc).

Ainsi, nous tentons de conserver les avantages du physique et du digital pour optimiser l’expérience de nos utilisateurs.

L’application sera utilisée comme fil conducteur de la visite pour être géolocalisé, répondre à des questions et gagner des points.

Le sac quant à lui, va apporter un côté tangible à l’activité grâce aux accessoires qu’il contient. Chaque membre du groupe va pouvoir s’approprier un accessoire et jouer un rôle dans la résolution des différents défis. On pourra par exemple avoir un aventurier très connectée qui tiendra le téléphone, une exploratrice qui guidera le groupe avec la carte, ou encore une érudit qui tiendra à bout de bras le guide culturel pour se cultiver. 🤓

À travers ce sac à dos, l’ambition est simple : faire en sorte que les visiteurs s’émancipent le plus possible de écrans afin de vivre pleinement leur découverte. Pour cela, nous proposons régulièrement des défis nécessitant d’observer son environnement, de s’orienter dans l’espace ou encore, dont la réponse se trouve à l’aide de l’un des accessoires du sac.

Et en plus, le fait d’avoir un contenant avec des accessoires nous offre une incroyable marge de manœuvre en matière de création de défis. On pourrait presque affirmer que la seule limite est notre créativité ! 🧑‍🎨

En somme, le sac, aussi appelé Explore Bag, est sans conteste LE compagnon de voyage de nos voyajoueurs. 🎒

Je viens de vous présenter l’activité sous le prisme du visiteur. Mais si nous changeons de perspective pour se mettre à la place d’un professionnel du tourisme revendeur de l’activité ou directement à la place de my Explore Bag, l’introduction du phygital devient tout aussi intéressant !

En effet, my Explore Bag est un véritable outil de promotion de territoires œuvrant pour un tourisme raisonné.

Et sa figure de proue n’est autre que son sac d’exploration. En effet, conçu de manière upcyclée et personnalisé à l’effigie de nos partenaires, ce dernier devient une véritable vitrine ambulante dès lors qu’il est porté par nos visiteurs (à l’instar de Basic Fit). Ainsi, grâce à l’Explore Bag, nous pouvons mettre en avant nos valeurs éco-responsables, tout en donnant davantage de visibilité à notre marque et à celles de nos partenaires.

Je pourrais citer de nombreux autres exemples illustrant en quoi my Explore Bag est un outil idéal de promotion de territoire, mais cela sera l’objet d’un autre article !

exemple phygital tourisme loisirs
Un exemple de phygital dans le tourisme avec my Explore Bag (activité à Saorge)

Nous arrivons à la fin de cet article ! Si vous êtes arrivés jusqu’au bout, c’est que vous êtes certainement des explorateurs aguerris 😁

Merci à vous d’avoir pris le temps de me lire ! J’ai été ravi de partager tout cela avec vous.

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos activités phygitales, vous pouvez consulter la liste des aventures disponibles ci-dessous👇

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article 👋

Article écrit & illustré par :

Emmanuel ✍️
Partage cet article !

Si tu es arrivé jusqu’ici 📌

C’est que tu es un vrai aventurier. Tu veux poursuivre ce périple avec nous ? Alors inscris-toi dès à présent à l’ExploreNews
(1 fois par mois MAX dans ta boite mail)

Merci de nous rejoindre dans cette aventure !
Aïe, quelque chose cloche avec l'email !